Publié par

Trois pièges à éviter pour vos rapports Power BI de source Excel

Bon nombre de sources de données, comme SAP ou un progiciel tournant sur une base Oracle ou SQL Server ne sont pas ouvertes à tous les consommateurs de rapports. Y accéder requiert un niveau de droit élevé, ce qui est bien normal pour des applications critiques.

Le fait que Power BI puisse utiliser des feuilles Excel est alors un bénéfice majeur de Power BI. En effet, toutes ces applications permettent aux utilisateurs des exports au format Excel. Mais cela peut générer des anomalies si vous ne respectez pas un minimum de trois conseils:

  1. Eviter les liaisons dans vos sources Excel
  2. Limitez-vous à des données brutes
  3. Afficher dans un visuel de votre rapport la date de mise à jour des données.

Pour en savoir plus, lire ici l’article http://didiermaignan.unblog.fr/2019/11/18/3-pieges-a-eviter-rapports-power-bi-de-source-excel/ 

NB : Il est plus efficace de stocker les tableaux source Excel dans SharePoint ou OneDrive , car outre le fait que la date de mise à jour y est facilement disponible, ces données sont sauvegardées en permanence.

Pour toute question :  Formulaire ici à remplir

Sur le blog de Didier Maignan, expert Power BI